BPCE Car Lease : tous les indicateurs sont au vert pour la LLD

Entre modification des usages, évolution du mix énergétique des flottes et incertitudes liées à la nouvelle norme WLTP, Laurent Chagnon, Directeur commercial de BPCE Car Lease, dévoile sa vision des tendances et attentes des entreprises vis-à-vis de la location longue durée.

Laurent Chagnon, Directeur commercial de BPCE Car Lease

Alors que l’année 2020 débute à peine, comment s’est porté BPCE Car Lease sur le marché de la Location Longue Durée en 2019 ?

Laurent Chagnon : Le bilan est globalement très positif car le marché de la Location Longue Durée a enregistré une croissance d’environ 5 % sur 12 mois glissants. À ce jour, nous revendiquons 30 000 véhicules à la route et un trend d’environ 10 000 commandes. Notre croissance s’établit à environ 13 % par an en moyenne sur une clientèle principalement constituée de TPE/PME et de professionnels. C’est un résultat qui nous satisfait d’autant plus que la fin de l’année 2018 s’était avérée assez complexe. Les incertitudes liées à l’entrée en application de la norme WLTP avaient suscité beaucoup de questionnements chez nos clients entreprises, qui avaient alors très massivement préféré différer leurs prises de décision quant à leur renouvellement de flotte. Si les incertitudes persistent, nous avons constaté que les entreprises ont malgré tout décidé, dès le début de l’année 2019, de sortir de cet attentisme pour aller de l’avant.

« Le bilan est globalement très positif. »

Quelle lecture faites-vous du marché de la Location Longue Durée et quels moyens mettez-vous en œuvre pour conquérir de nouveaux clients ?

Laurent Chagnon : Chacun a aujourd’hui conscience que nous sommes à la croisée des chemins en matière de mobilité. Face à l’enjeu énergétique, il n’y pas encore de panacée à ce jour. Nos clients entreprises restent majoritairement de gros rouleurs avec en moyenne 30 000 km parcourus chaque année. Faute d’un réseau de recharge suffisamment densifié, le 100 % électrique ne constitue pas encore une réponse pertinente à tous les usages. Dans cette période transitoire et en tant que loueurs, nous devons nous montrer très vigilant sur les véhicules que nous mettons à la route car il nous faudra à terme les revendre. Malgré cette difficulté bien réelle, le contexte est totalement favorable à la LLD car elle offre aux entreprises la flexibilité et la liberté de s’adapter facilement en fonction de l’évolution du marché. L’ensemble de ces facteurs remet le loueur au centre de l’échiquier en le plaçant dans une position de conseiller et de prescripteur. Cela rend notre métier particulièrement intéressant. C’est bien en adoptant cette posture que nous comptons développer encore notre part de marché.

« Le contexte est totalement favorable à la LLD car elle offre aux entreprises la flexibilité et la liberté de s’adapter facilement en fonction de l’évolution du marché. »

Depuis plusieurs années, BPCE Car Lease propose à ses clients de rouler en Hyundai. Comment se traduit ce partenariat au quotidien ?

Laurent Chagnon : Nous partageons avec Hyundai des valeurs et une vision commune, et adressons sensiblement les mêmes cibles. La largeur du catalogue de Hyundai dans sa segmentation et ses motorisations nous apparaît par ailleurs comme un atout majeur dans ce contexte de transition énergétique des flottes automobiles. Les relation que nous entretenons avec les équipes de Hyundai sont chaque jour plus étroites. Il nous est très agréable d’avoir affaire à des professionnels compétents et experts de leur marché. Leur présence en région, aux côtés des quelques 7 000 conseillers sur lesquels s’appuie BPCE Car Lease avec le réseau d’agences Banque Populaire et Caisse d’Épargne, constitue pour nous un réel atout.

« Nous partageons avec Hyundai des valeurs et une vision commune. »

 

Article publié en janvier 2020