LeasePlan : l’année 2019 est une fois encore celle de la LLD

La mobilité s’est érigée en enjeu majeur pour les entreprises qui y trouvent tout à la fois un relais d’efficacité, de productivité et une réponse à leurs enjeux sociétaux. Jérôme Conrad, Président de LeasePlan France, partage sa vision de la location longue durée et revient sur la collaboration du loueur avec Hyundai Motor France.

Jérôme Conrad, Président de LeasePlan

Jérôme Conrad, Président de LeasePlan France

Quel bilan tirez-vous de l’année 2019 bientôt écoulée et comment s’est portée la LLD sur le marché des entreprises cette année ?

Jérôme Conrad : Ce premier bilan est extrêmement positif. Le parc à la route a augmenté de plus de 4 %, à fin septembre, selon Sesamlld. LeasePlan profite à plein de cette croissance. Il apparaît que le segment des PME et des TPE mise désormais de manière massive sur la location longue durée. Les grands comptes sont, de longue date, matures sur les atouts de la LLD. Mais lorsque l’on sait que les TPE représentent un parc global de 2 millions de véhicules et que 15 % seulement d’entre eux sont en LLD, nous avons a priori une belle marge de progression ! Selon nos estimations, la part de la LLD devrait augmenter de 4 à 5% sur ce segment en 2019.

« La part de la LLD devrait augmenter de 4 à 5% sur l’année 2019. »

LeasePlan France est un acteur incontournable de la location longue durée. Quels sont les grands défis à relever à vos yeux ?

Jérôme Conrad : Si les TPE et PME sont de plus en plus sensibles aux atouts de la LLD, nous devons persévérer dans nos efforts de pédagogie. Il nous appartient de démontrer que l’usage doit primer sur la propriété, ou encore d’expliquer que les incertitudes sur la fiscalité ou le marché de l’occasion plaident très clairement pour la location longue durée, dont la première vocation demeure la sécurisation des budgets. Sur le marché des grands comptes, la demande porte principalement sur davantage de prestations de consulting et d’accompagnement, notamment dans l’usage des données. Pour 2020, nous continuerons à avancer simultanément sur tous ces fronts, tout en faisant évoluer nos offres en misant beaucoup sur le digital, canal très privilégié par les TPE et PME.

« Chez LeasePlan, nous sommes convaincus que les motorisations électriques et hybrides sont l’avenir de la mobilité. »

Le développement durable est au cœur des valeurs du groupe LeasePlan qui a d’ailleurs récemment annoncé l’abandon des motorisations thermiques à l’horizon 2030. En quoi les loueurs doivent-ils selon vous s’impliquer pour favoriser l’émergence de mobilités plus « vertes » ?

Jérôme Conrad : Les entreprises ont besoin d’être accompagnées sur ce sujet. Qu’on le veuille ou non, les motorisations électriques représentent aujourd’hui une opportunité, qui implique un vrai changement de paradigme. Les loueurs doivent prendre leurs responsabilités pour encourager les solutions électriques. C’est à nous de contribuer à rendre le TCO électrique attractif en favorisant l’émergence de nouveaux usages, en développant le nombre et la qualité des bornes de recharges. Chez LeasePlan, nous sommes convaincus que les motorisations électriques et hybrides sont l’avenir de la mobilité.

« Hyundai a parfaitement compris l’évolution des attentes des entreprises. »

Quelques mots sur la collaboration avec Hyundai Motor France ?

Jérôme Conrad : Nous entretenons d’excellents rapports avec Hyundai Motor France parce que nos interlocuteurs ont une vraie connaissance des marchés professionnels. Avec sa gamme très large sur toutes les catégories de véhicules, sa très forte activité sur l’électrique et l’hybride et son esthétique soignée, l’offre de Hyundai constitue une alternative crédible pour nos clientèles d’entreprises. A fin octobre 2019, la part de véhicules Hyundai commandés par LeasePlan a augmenté de près de 30%. Nos commerciaux comme nos clients se sont appropriés la marque et les valeurs résiduelles des modèles Hyundai se comportent très bien. Le TCO est par conséquent très attractif. Hyundai a parfaitement compris l’évolution des attentes des entreprises. Cette collaboration nous apparaît donc faire véritablement sens.

 

Article mis à jour en octobre 2019