Particuliers & professionnels : tous engagés en faveur de la mobilité électrique

FFAUVE… Derrière cet acronyme, on trouve la Fédération Française des Associations d’Utilisateurs de Véhicules Électriques. Née de la volonté d’associations majoritairement locales d’agir ensemble à plus haut niveau sur la mobilité, elle s’est donnée pour mission de faire connaître, développer et défendre l’utilisation des véhicules électriques à l’échelle nationale.

ffauve_mobilite_electrique

FFAUVE est une fédération rassemblant plusieurs associations locales de fervents adeptes des véhicules électriques. Elle réunit principalement des particuliers soucieux de l’environnement et de se déplacer autrement.

« Tout a commencé en juillet 2017 avec la première rencontre des présidents d’associations françaises, dans le cadre du salon du véhicule électrique et hybride de Val d’Isère »

explique Stéphane Séméria, Président de FFAUVE. Mais ce n’est qu’en 2019 que le projet de fédération voit définitivement le jour. Proche des acteurs institutionnels pro-mobilité décarbonée, l’organisation interagit notamment avec l’AVERE, l’AVEM, ou l’AFIREV. FFAUVE détonne car elle rassemble avant tout les particuliers qui, progressivement, exercent une influence croissante sur les stratégies de mobilité des entreprises.

Aller au-delà de la communication

« Bien que nous soyons des particuliers, nous n’en sommes pas moins des utilisateurs du quotidien du véhicule électrique, explique Stéphane Séméria. Nous pouvons donc témoigner auprès des entreprises des nombreux bénéfices qui découlent de cette motorisation ». Mais vouloir limiter les avantages des véhicules électriques à de simples bénéfices d’image apparaît comme trop réducteur pour Stéphane Séméria :

« On ne peut nier l’aspect positif sur l’image de marque des entreprises qui optent pour une mobilité plus responsable, mais il faut d’autres arguments comme les gains financiers sur l’usage ou les coûts globaux de détention de ces véhicules ».

S’il aime à rappeler que son véhicule ne lui coûte pas plus de 2€ pour 100 km, le président de FFAUVE est convaincu que pour les collaborateurs des entreprises, le fait de « rouler en silence, être plus zen pour chaque déplacement, ne plus subir de vibrations et d’à-coups sont autant de bénéfices qui se traduisent par une meilleure efficacité au travail ».

Des réalités de terrain

Mais la force de ses convictions ne l’empêche pas d’être exigeant. « Parmi les missions que nous nous sommes données au sein de FFAUVE, il y a cette volonté de compréhension, d’analyse et de décryptage de tous les enjeux qui gravitent autour de la mobilité électrique : la réalité environnementale de la production d’énergie, de la fabrication puis la seconde vie des batteries, l’émergence de bornes intelligentes».

Une exigence qui lui permet d’avoir également une vision très nette des motorisations à l’hydrogène « sous réserve que nous puissions assister à l’émergence d’une véritable filière de production à partir d’énergies renouvelables ».

Alors que la FFAUVE s’est fixé pour objectifs majeurs de promouvoir la mobilité électrique avec un focus particulier sur l’automobile, de miser sur le partage d’expériences et sur des actions de communication, elle est de plus fréquemment au contact d’entreprises pionnières en la matière comme SAPLabs dont Stéphane Séméria salue l’engagement. « Ils abordent les problématiques de mobilité des collaborateurs dans leur globalité et avec beaucoup de bon sens. Ils ont par exemple installé des panneaux solaires pour produire une électricité propre. Les VE sont de plus considérés comme des gratifications pour les collaborateurs, il y a une vraie cohérence dans cette approche ».

Des actions concrètes

Parmi les actions menées par FFAUVE, plusieurs temps forts à venir au premier rang desquels un grand road trip au volant notamment de deux Hyundai KONA electric jusqu’en Roumanie. « Nous voulons démontrer, avec notre Transylvanie Electric Tour, que parcourir de grandes distances en électrique est possible. Nous ferons étape dans différentes villes qui ont pris des initiatives fortes pour favoriser l’usage de ces véhicules et nous entendons renforcer nos liens avec les autres associations d’utilisateurs présentes sur notre trajet ». Entre démonstration de la pertinence de la mobilité électrique et tour d’horizon pragmatique d’infrastructures en développement dans toute l’Europe, FFAUVE compte bien multiplier jouer un rôle dans l’adoption massive du véhicule électrique.

 



Pour en apprendre davantage sur la mobilité électrique :

Mobilité électrique : trois nouveaux réflexes à acquérir avant un déplacement

COVID-19 & Mobilité d’entreprise : quel impact pour l’électrique ?