Mise à jour le 31 janvier 2023

Fiscalité véhicule essence

Dès lors que les motorisations essence respectent les nouvelles normes environnementales en termes d’émission de CO2, la fiscalité des véhicules tend à s’alléger.

FISCALITÉ

Une fiscalité relativement stable

Depuis que l’Etat a mis en place son plan de récupération de la TVA pour l’essence (jusqu’ici réservé au diesel) en 2017, les véhicules essence sont fiscalement moins pénalisés qu’auparavant. Dès 2018, ils ont ainsi bénéficié d’une remontée progressive du taux de remboursement de la TVA sur le carburant. La récupération de la TVA s’est ainsi alignée entre diesel et essence pour les VP (80 %) comme pour les véhicules utilitaires (100%). En 2023, les conditions de récupération de la TVA sur les frais d’essence restent identiques : TVA déductible à hauteur de 80 % pour les véhicules de tourisme et de 100 % pour les véhicules utilitaires.

Les principales mesures fiscales associées aux motorisations essence

Taxe régionale sur le certificat d'immatriculation

Aucune exonération.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Récupération de la TVA à l'achat

Pas de récupération possible. Toutefois, en 2023, la récupération de la TVA sur les dépenses en essence des voitures de société est de 80 % pour les véhicules de tourisme, 100 % pour les véhicules utilitaires.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Taxes annuelles sur les véhicules de société (ex-Taxe sur les véhicules de société ou TVS)

En 2023, la TVS est remplacée par deux taxes annuelles : la taxe annuelle sur les émissions de CO2 et la taxe annuelle sur les émissions de polluants atmosphériques.
Il n’y a aucune exonération pour les véhicules de société fonctionnant à l’essence. Cependant, toutes les voitures utilisées exclusivement dans le cadre des activités détaillées plus bas bénéficient d’une exonération permanente des deux taxes annuelles :

  • Voiture destinée à la vente ;
  • Véhicule de catégorie M1 accessible aux personnes handicapées en fauteuil roulant ;
  • Voiture destinée à la location, si la société est spécialisée dans la location de véhicules ;
  • Véhicule de transport à la disposition du public (taxi, VTC) ;
  • Voiture utilisée pour l’enseignement de la conduite automobile (auto-école) ou pour des compétitions sportives (excepté pour les entreprises de pilotage sportif) ;
  • Voiture à usage agricole ;
  • Voiture dont l’usage est exclusivement commercial ou industriel.

Les véhicules loués par la société pour une durée inférieure à 1 mois peuvent également être exonérés des deux taxes annuelles. Les voitures qui utilisent conjointement de l’essence et un autre carburant comme du gaz naturel ou du gaz de pétrole liquéfié peuvent quant à elles bénéficier d’une exonération temporaire ou définitive de la première composante de la TVS.

Aucune exonération.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Bonus ou aide à l'achat ou à la location

Non.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Prime à la conversion

Les personnes morales achetant des véhicules essence ne sont plus éligibles à la prime de conversion.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Amortissement

  • 18 300€ si le taux d’émission de CO2 est entre 50 et 160 g/km pour les voitures acquises à compter de 2021.
  • 9 900€ si le taux d’émission de CO2 est supérieur à 160 g/km pour les voitures acquises à compter de 2021.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Récupération de la TVA sur l'énergie

  • 80% pour les VP.
  • 100% pour les VU.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

FONCTIONNEMENT

Le moteur essence est un moteur à combustion interne qui transforme l’énergie chimique de l’essence en énergie mécanique. C’est un moteur à explosion qui fonctionne en cycle de 2, 3 ou 4 temps avec une phase d’admission durant laquelle l’air et l’essence sont introduits dans les cylindres moteur en passant par les soupapes avant, une phase de compression et une phase d’explosion : le piston du cylindre est à son point culminant quand l’étincelle produite par la bougie d’allumage provoque l’inflammation du mélange air-carburant et déclenche l’explosion nécessaire à la redescente du piston. Celui-ci remonte durant la phase d’échappement tandis que s’ouvre une soupape permettant l’évacuation des gaz vers le collecteur. 

Un moteur essence est souvent sensiblement plus silencieux qu’un moteur diesel. Il consomme aussi un peu plus. Ses performances sont généralement plus élevées et sa souplesse de fonctionnement plus grande : il est capable d’atteindre des régimes moteur élevés et offre ainsi des accélérations plus franches permettant des dépassements plus sûrs.

USAGES

À la ville comme à la campagne

Les véhicules essence sont adaptés à tous types de déplacements que ce soit en ville ou sur les grands axes routiers. En termes d’usage, leur rentabilité économique est tout particulièrement bien adaptée pour les conducteurs qui réalisent moins de 20 000 km par an. De même, les véhicules essence proposent généralement de très bonnes performances (en termes de consommation) sur des trajets courts. Enfin, ils peuvent se prévaloir d’une sonorité relativement faible, offrant ainsi une conduite agréable.

ENVIRONNEMENT

Des émissions de CO2 de mieux en mieux maîtrisées 

Grâce à la technologie dite du « downsizing », qui consiste à réduire la cylindrée d’un moteur pour en diminuer la consommation en carburant sans affecter sa puissance spécifique, les véhicules essences tendent à émettre de moins en moins de CO2 et à devenir ainsi plus vertueux. Ainsi, les véhicules essence limitent leur impact environnemental et sanitaire.

Les modèles essence proposés par Hyundai Entreprises

Découvrez les autres technologies Hyundai

Les informations du présent site sont de nature générale, en aucun cas elles ne constituent un conseil professionnel ou juridique qui serait susceptible d’apporter une quelconque garantie.
Hyundai Motor France et ses partenaires ne peuvent être tenus pour responsables des dommages directs ou indirects qui découleraient de l’utilisation des informations présentes sur ce site.
Pour plus d’information, nous vous recommandons de consulter nos CGU.