Mise à jour le 1er mars 2022

Fiscalité véhicule essence

Les véhicules essence ont la cote

Dès lors que les motorisations essence respectent les nouvelles normes environnementales en termes d’émission de CO2, la fiscalité tend à s’alléger pour ces véhicules.

FISCALITÉ

Une fiscalité relativement stable

Depuis que l’Etat a, en 2017, mis en place son plan de récupération de TVA pour l’essence (jusqu’ici réservé au diesel), les véhicules essence sont fiscalement moins pénalisés qu’auparavant. Dès 2018, ils ont ainsi bénéficié d’une remontée progressive du taux de remboursement de la TVA sur le carburant. La récupération de TVA est désormais alignée entre diesel et essence pour les VP et l’est également en 2022 pour les véhicules utilitaires. D’autre part, pour les véhicules immatriculés en 2021, la base d’amortissement des véhicules essence est de 18 300 € pour les véhicules émettant entre 50 et 160 g/km de CO₂ et de 9 900 € pour les véhicules émettant plus de 160 g/km.

Les principales mesures fiscales associées aux motorisations essence

Taxe régionale sur le certificat d'immatriculation

Pas d’exonération.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Récupération de la TVA à l'achat

Non

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Taxes annuelles sur les véhicules de société (ex Taxe sur les véhicules de société (TVS))

La TVS est remplacée par des taxes additionnelles dont les mécanismes sont proches de la TVS dans sa version 2021.

Aucune exonération.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Bonus ou aide à l'achat ou à la location

Non

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Prime à la conversion

Pour les personnes morales, les VP essence ou les hybrides dont le taux de CO2 est inférieur ou égal à 50 g/km bénéficient d’une prime à la conversion de 1500 €

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Amortissement

– 18 300€ si le taux d’émission de CO2 est entre 50 et 160 g/km pour les voitures acquises à compter de 2021.

– 9 900€ si le taux d’émission de CO2 est supérieur à 160 g/km pour les voitures acquises à compter de 2021.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Récupération de la TVA sur l'énergie

80% pour les VP

100% pour les VU

Pour en savoir plus, cliquer ici.

FONCTIONNEMENT

Dans les véhicules essence, le carburant est mélangé à l’air dans les cylindres, comprimé par les pistons, puis enflammé à l’aide de bougies d’allumage. Ensuite, les pistons remontent pour chasser les gaz brûlés vers la soupape d’échappement. Contrairement aux moteurs diesel, les véhicules essence ont besoin de bougies d’allumage pour déclencher la combustion et démarrer. Les moteurs essence sont généralement capables de régimes élevés, un atout non négligeable en cas de dépassement. Outre cette docilité de réponse à l’accélération, ils bénéficient par ailleurs d’une souplesse évidente.

USAGES

À la ville comme à la campagne

Les véhicules essence sont adaptés à tous types de déplacements que ce soit en ville ou sur les grands axes routiers. En termes d’usage, leur rentabilité économique est tout particulièrement bien adaptée pour les conducteurs qui réalisent moins de 20 000 km par an. De même, les véhicules essence proposent généralement de très bonnes performances (en termes de consommation) sur des trajets courts. Enfin, ils peuvent se prévaloir d’une sonorité relativement faible, offrant ainsi une conduite agréable.

ENVIRONNEMENT

Des émissions de CO2 de mieux en mieux maîtrisées

Grâce à la technologie dite du « downsizing », qui consiste à réduire la cylindrée d’un moteur pour en diminuer la consommation en carburant sans affecter sa puissance spécifique, les véhicules essences tendent à émettre de moins en moins de CO2 et à devenir ainsi plus vertueux. Ainsi, les véhicules essence limitent leur impact environnemental et sanitaire.

Les modèles essence proposés par Hyundai Entreprises

Découvrez les autres technologies Hyundai