Nos 5 conseils pour une flotte plus durable

La transition énergétique est au cœur des préoccupations des gestionnaires de flottes automobiles. Des stratégies efficaces alliant nouvelles technologies, écoconduite et gestion optimisée des ressources permettent de se doter d’une flotte durable, afin de minimiser l’impact environnemental de l’entreprise tout en maximisant l’efficacité opérationnelle.

1. Adoption de véhicules à faible émission

Le passage à des véhicules à faible émission, tels que les électriques ou hybrides rechargeables, ou ceux alimentés par biocarburants, est crucial pour mettre en place une flotte durable au sein de l’entreprise. Ces véhicules minimisent fortement les émissions de gaz à effet de serre, et ainsi réduisent l’impact environnemental de la flotte. Les véhicules électriques, en particulier, offrent l’avantage d’être ultra-bas carbone lors de leur utilisation, quand l’électricité provient de sources renouvelables ou du nucléaire. Cette transition vers des options davantage respectueuses de l’environnement s’aligne sur les objectifs de réduction de la pollution.

2. Maintenance régulière pour prolonger la durée de vie de la flotte

Essentielle, une maintenance régulière garantit l’efficacité opérationnelle des véhicules, en réduisant la consommation de carburant et les émissions. Des contrôles fréquents, aussi bien des pneus, des freins ou du moteur, et la maintenance préventive prolongent la durée de vie des véhicules et de tous leurs composants. Cela économise des ressources, atténue les besoins de remplacements de pièces, et contribue donc à un environnement plus propre. Une gestion proactive de l’entretien assure également une performance optimale, pouvant diminuer les coûts à long terme (TCO) et favorisant la durabilité globale de la flotte.

3. Formation à l’écoconduite pour les conducteurs du parc

Former les conducteurs à l’écoconduite au sein de l’entreprise vous permet également de maximiser l’efficacité de vos véhicules et de réduire leur impact environnemental. Il s’agit d’enseigner des pratiques comme l’accélération douce, la conduite à vitesse constante, une utilisation optimisée de la boîte de vitesses, et la réduction des temps d’inactivité du moteur. Ces compétences aident à réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre, tout en freinant l’usure des véhicules. Même avec des véhicules performants, une utilisation responsable s’impose pour atteindre vos objectifs de durabilité.

4. Optimisation de l’utilisation des ressources de la flotte

L’optimisation de l’utilisation des ressources est une stratégie clé pour se doter d’une flotte durable. Encourager le partage de voitures comme le covoiturage réduit le nombre total de véhicules nécessaires, minimisant les coûts et l’impact environnemental. De plus, planifier efficacement les itinéraires aide à éviter les déplacements superflus, ce qui en retour produit des économies de carburant et une baisse des émissions. Ces approches contribuent à diminuer l’empreinte carbone globale de l’entreprise.

5. Quelle solution de financement choisir ?

Il existe plusieurs solutions de financement pour s’équiper d’une flotte durable. L’achat neuf apporte la dernière technologie en matière d’efficacité énergétique, mais avec un coût initial élevé. L’achat d’occasion sera plus économique, mais peut impliquer des véhicules moins performants sur le plan environnemental. La location ou le leasing permettent une mise à jour régulière du parc avec des véhicules plus écologiques, sans effectuer de lourdes dépenses, en lissant les frais sur une période prolongée. Chaque option a son intérêt, et le choix dépend de l’équilibre entre les objectifs financiers et environnementaux de l’entreprise.