La location longue durée, la bonne solution pour les PME ?

Selon les différents acteurs de la finance automobile, la location longue durée pour les TPE/PME a le vent en poupe. Longtemps mise de côté par les entrepreneurs par manque d’informations, cette solution de financement est-elle adaptée à leurs besoins ? Enquête.

1) : Les acteurs de la location à l’assaut des TPE/ PME
2) : Le crédit-bail a de beaux jours devant lui
3) : Les frais de remise en état, une possible mauvaise surprise
4) Informer le client pour qu’il puisse faire le bon choix

1./ Les acteurs de la location à l’assaut des TPE/PME

Après avoir séduit le marché très mature des grands comptes, les loueurs se tournent vers les TPE/PME voire les professions libérales pour leur vanter les avantages de la location longue durée.

Depuis quelques années, les TPE/PME sont fortement sollicitées pour bénéficier d’offres de location longue durée (LLD) dans le but d’optimiser la gestion de leur parc automobile. « Notre cible prioritaire aujourd’hui sont les PME qui ont des flottes de 25 à 80 véhicules », présente Jean-Loup Savigny, directeur commercial et marketing chez Leaseplan. « Nous sommes dans un monde où nous payons non plus un simple produit mais des services, résume Jean-François Chanal, directeur général de ALD Automotive en comparant la LLD aux offres de téléphonie et d’Internet. Seriez-vous capable aujourd’hui de revenir à un monde où vous payez à l’unité vos communications ? » « Gérer une flotte n’est pas le métier d’une PME, appuie Cédric Alexandre, dirigeant de Fast Lease. Dans un contexte où la fiscalité est trop mouvante, les entreprises ont besoin de conseils. »

Tous mettent en avant le fait qu’ils proposent un service complet, une solution de mobilité et non pas un simple véhicule. « La location longue durée a l’avantage de fixer le coût d’usage du véhicule en incluant une multitude de services comme l’assurance, l’entretien, l’assistance, les pneumatiques, etc », complète Thierry Bercy, directeur de la filiale automobile au Crédit-Mutuel – CIC. « La LLD est clairement une formule d’avenir pour les PME, poursuit Jean-Loup Savigny qui enregistre une progression de la LLD de 25 % sur ce segment. Elle permet non seulement de valoriser plus facilement ses collaborateurs à moindre coût, mais surtout d’avoir une approche environnementale intéressante, puisque l’on bénéficie en permanence d’un modèle plus vertueux, donc plus économique, ce qui a un impact sur les coûts d’utilisation…

Pour découvrir la suite de cet article, rendez-vous sur kilometresentreprise.com