Comportement routier et TCO : identifiez les formations prioritaires

Dans une optique de maîtrise du TCO, l’amélioration du comportement routier des collaborateurs intervient lorsque vous avez actionné tous les leviers d’optimisation basiques. Vitesse, respect de la signalisation, lutte contre le téléphone au volant… Sachez identifier les chantiers de formation prioritaires.

Le gestionnaire de parc est le garant de l’optimisation continue du TCO de la flotte. Une tâche complexe et exigeante qui implique une attention de tous les instants. S’il faut distinguer le TCO théorique du TCO réel, le TCO conducteur est encore trop souvent négligé. Pourtant, il apparaît que le comportement routier des collaborateurs est susceptible de dégrader ou, a contrario, d’améliorer le TCO. L’accompagnement des collaborateurs vers l’adoption de meilleurs comportements au volant fait partie des missions du gestionnaire de flotte. L’enjeu : définir quels sont les chantiers de formation ou de sensibilisation prioritaires. Chaque année depuis 17 ans, l’association AXA Prévention publie un Baromètre du Comportement routier des Français. Un outil dont le gestionnaire de parc peut se saisir pour définir la feuille de route de ses campagnes de formation à venir.

La vitesse… encore et toujours un chantier prioritaire

Basé sur un échantillon de près de 2 200 conducteurs, le Baromètre Axa Prévention révèle que si plus d’un automobiliste sur deux (53%) se considère comme un « bon conducteur » (un chiffre en hausse de 6% par rapport à 2019), 74% des répondants avouent dépasser quotidiennement les vitesses autorisées de 10 à 20 Km/h et ce, quel que soit le type de route empruntée.

Si les excès de vitesse en milieu urbain ont légèrement reculé en 2020, il apparaît que plus d’un quart des automobilistes roulent en moyenne à 65 km/h en ville. Dans les villes, le respect de la signalisation et, plus spécifiquement des feux tricolores, est un autre facteur d’accidentologie. En effet, le Baromètre révèle que plus de 65% des automobilistes déclarent ne pas s’arrêter au feu orange. Si le chiffre est en repli de 6 points par rapport à 2019, il demeure néanmoins révélateur d’un besoin constant rappel des risques encourus par le non-respect du feu orange, notamment en ville ou la cohabitation avec les cyclistes et trottinetistes est toujours plus délicate.

comportement routier

Comportement routier : lutter contre le fléau de l’usage du téléphone au volant

Dans le milieu professionnel, le smartphone est omniprésent car il agit comme un prolongement du bureau du collaborateur. Malgré les campagnes gouvernementales de sensibilisation, il est encore trop souvent utilisé au volant. Ainsi, 69 % des Français interrogés continuent d’utiliser leur téléphone en conduisant

Un chiffre plus inquiétant encore lorsqu’il s’agit d’utilisateurs de trottinettes puisque 72% d’entre eux avouent envoyer ou consulter des SMS en conduisant et 65 % consultent leurs réseaux sociaux…

comportement routier 2

Mobilités alternatives : des efforts de formation à consentir

En tant que gestionnaire de parc, vous avez incité vos collaborateurs à adopter de nouvelles formes de mobilités comme le vélo ou la trottinette électriques. Conscient de l’intérêt de ces EDPM (Engin de déplacement personnel motorisés), vous avez, dans le cadre de votre stratégie de mobilité, créé les conditions d’une adoption de ces nouvelles solutions de transport. Mais prudence !

Selon le Baromètre Axa Prévention, 40 % des sondés ne connaissent pas précisément la réglementation spécifique qui se rattache à ces engins.

Pire encore : 80 % des sondés déclarent rouler encore sur les trottoirs et 59 % passent à côté d’un piéton à vive allure. L’accompagnement des collaborateurs vers de meilleurs comportements routiers est un enjeu autant RH, que financier ou RSE… à l’image des missions toujours plus larges du gestionnaire de flotte…

Pour en apprendre davantage sur la sensibilisation des collaborateurs :

Adoption des nouvelles mobilités : accompagner les collaborateurs

 

Téléphone au volant : sensibiliser les collaborateurs