Voiture électrique : quels pneus hiver ou toutes saisons choisir ?

Heure d’hiver, pneus hiver : alors que nous laissons définitivement la saison estivale derrière nous, le changement d’heure est le parfait repère pour délaisser les pneus été au profit des gommes hiver. Nous faisons le point sur la technologie et nous vous livrons nos meilleurs choix pour les voitures électriques.

L’été, le soleil, les températures caniculaires et le bitume chaud sont désormais derrière nous. Alors que le thermomètre dégringole lentement et commence à passer sous la barre des 10°C selon les régions, l’horloge fait l’un de ses derniers passages à l’heure d’hiver. Appelée à disparaître, cette transition est non seulement synonyme d’une heure de sommeil en plus, mais aussi un point de repère pour le changement de ses pneus, comme aiment le rappeler certains manufacturiers ou centres automobiles.

C’est quoi un pneu hiver ?

Communément connu sous le nom de pneu neige, le pneu hiver n’est pas seulement adapté à la poudreuse, comme son appellation populaire le laisse supposer : leur recette, leur structure et leurs sculptures sont conçues pour faire face aux routes froides de l’hiver, dès que la température descend sous les 7°C. Là où les gommes été se durciront pour ne plus être efficaces, les gommes des pneus hivers conserveront leur élasticité et leur souplesse pour faire face aux conditions de la saison.

Ainsi, ils se montreront plus efficaces en matière de tenue de route mais aussi plus performants au chapitre freinage sur route mouillée, enneigée ou verglacée. Avec près de six fois plus de lamelles que sur un profil été, ces pneus présentent aussi de bien meilleures capacités d’adhérences pouvant, selon les cas, se passer de chaînes ou autres chaussettes pour les véhicules non chaînables de plus en plus nombreux.

Le pneu toutes saisons, vraiment utile ?

Si les pneus hivers sont les plus adaptés aux conditions hivernales, leur changement ainsi que leur coût (bien que les manufacturiers et revendeurs mettent en avant l’avantage économique de cette opération) constituent les principaux freins. C’est ainsi que le marché s’est rapidement tourné vers l’offre des pneus toutes saisons, qui affichent le meilleur compromis : présentant sensiblement le même dessin qu’un pneu hiver avec ses nombreuses rainures pour évacuer l’eau ou agripper la neige, il adopte une gomme moins tendre pour se montrer efficace par temps sec ou en été.

De mieux en mieux étudiés, les pneus toutes saisons ont rapidement changé d’appellation marketing pour mieux mettre en lumière leur champ de compétences : c’est ainsi que la plupart des références sont devenues avec le temps des pneus été homologués pour l’hiver, avec le marquage spécifique 3PMSF légal (à ne pas confondre avec le marque M+S Mud and Snow non certifié par un laboratoire).

Les avantages de ces pneus sont multiples, mais ils présentent toutefois les défauts de leurs qualités, comme tous les produits grand public privilégiant l’ultra polyvalence. Plus efficaces qu’un pneu été sur la neige ou qu’un pneu hiver sur sol chaud, ils ne peuvent égaler les performances d’un pneu hiver dans les situations pour lesquelles ce dernier a été développé.

Lire la suite sur Automobile Propre