Hyundai Motor France : toujours plus proche de ses clients et partenaires pour affronter la crise sanitaire

Dans un contexte de crise sanitaire inédite, Hyundai Motor France enregistre de bonnes performances sur le premier trimestre. Lionel French Keogh, Directeur Général de Hyundai Motor France, analyse ces résultats et lève le voile sur ses ambitions, objectifs et méthodes pour préparer l’après Covid-19.

Alors que le marché des véhicules neufs en France a connu l’une de ses plus fortes baisses au premier trimestre 2020 (-34,1 %), les résultats de Hyundai Motor France se démarquent clairement sur un marché durement ébranlé par la crise sanitaire.

Quelle lecture faites-vous de ces performances ?

Il existe un faisceau de facteurs qui expliquent ces performances, au premier rang desquels, le fait que notre gamme soit en phase avec les attentes de nos partenaires loueurs longue durée et à notre clientèle d’entreprises. Les résultats que nous enregistrons sur ce premier trimestre 2020 globalement atone, compte tenu de l’impact de la crise sanitaire, sont le fruit d’efforts soutenus et d’une stratégie fondée sur l’adaptation d’une offre aux besoins réels du marché. Les performances de la gamme électrifiée BlueDrive (KONA hybrid et electric, IONIQ hybrid, plug-in et electric) sont excellentes car elle représente, à elle seule, 35% des commandes.

« Le COVID-19 va renforcer la préoccupation pour les enjeux environnementaux et les questions de santé »

Notre engagement, déjà ancien, en faveur d’une mobilité moins émettrice de CO2, qui s’incarne par une large gamme de véhicules vertueux, sera affermi au cours de l’année par l’arrivée de modèles comme le Nouveau Santa Fé Hybride, l’i20 48v ou encore le Tucson hybride.

Quelles mesures et quelle organisation avez-vous mis en place pour assurer aux clients Hyundai, comme à votre réseau, la meilleure continuité de service, malgré les contraintes liées au confinement ?

Pour commencer, notre groupe a décidé, au niveau européen, de ne pas recourir au chômage partiel. Nous avons estimé qu’il était de notre responsabilité de ne pas solliciter les subsides des États pour affronter la crise sanitaire.

« Notre raisonnement consistait également à conserver nos équipes sur le pont, toujours à la manœuvre, pour garantir à nos clients, à notre réseau et à nos partenaires, la proximité dont ils ont besoin. »

Notre action, au quotidien, c’est une mobilisation totale pour garantir cette continuité de service, la qualité de l’accompagnement de nos clients entreprises et nos partenaires : un accompagnement et une proximité qui sont le fondement de notre engagement. Notre tâche, c’est aussi préparer l’après-confinement. Quelles seront les conditions de la reprise d’activité ? À quelle échéance ? Pour quelles régions ? Nous travaillons à l’étude de tous les scénarios possibles pour faire en sorte d’être opérationnels dès la sortie de crise et être à la hauteur de notre promesse, mais aussi pour préserver l’emploi dans notre réseau.

Hyundai Motor France a notamment déployé le Programme HELP, acronyme de Hyundai Emergency Legal Program. Quelle est sa vocation, son ambition ?

HELP est une plateforme enrichie quotidiennement par les équipes de juristes du groupe Hyundai, à l’échelle européenne. C’est un outil tenu à la disposition de notre réseau de distribution, qui s’inscrit dans cet objectif de préserver l’emploi dans l’ensemble de nos réseaux pour être prêt dès que l’heure de la reprise aura sonné. En concentrant les informations pertinentes dans un seul et même emplacement convivial et intuitif, nous garantissons au réseau une meilleure compréhension et un meilleur accès à l’ensemble des réglementations mises en place dans le cadre de la pandémie.

Nous sommes aujourd’hui au plus fort de la crise. Comment préparez-vous l’après-confinement et comment créer les conditions d’une reprise rapide de l’activité ?

« Pour l’heure, notre enjeu majeur c’est assurer la sécurité de nos collaborateurs, des collaborateurs de notre réseau et bien sûr, des clients qui sont amenés à interagir avec Hyundai. »

Le défi économique, celui de la reprise d’une activité normale post-confinement, dépend de ce prérequis essentiel aux yeux de Hyundai.Une fois ce principe admis, il convient de préparer au mieux avec notre réseau l’après-confinement afin de répondre au plus vite aux attentes des clients et des prospects, et ainsi limiter autant que possible l’impact de la crise que nous vivons. Les circonstances sont à la fois graves et inédites et toute notre action se résume à amortir le choc en favorisant une génération de revenus pour nos réseaux aussi précoce que possible. Nous savons déjà pouvoir compter sur l’implication et la mobilisation de chacun. C’est une force qui nous pousse à l’inventivité et à l’excellence.