Gestion de flotte : 3 bonnes raisons d’utiliser la géolocalisation

Se contenter de savoir où se trouvent les véhicules de votre flotte, c’est faire un usage bien limité du potentiel de la géolocalisation ! Exploitez ces données pour améliorer votre efficacité et réaliser des économies…

 

Déployer une solution de géolocalisation sur une flotte automobile permet d’avoir une vue d’ensemble de la flotte, quelle que soit sa taille. D’après une étude publiée à l’automne 2016 par l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE), 23% des gestionnaires français ont déjà installé une solution télématique à bord des véhicules de leur flotte. La notion de traçabilité et de localisation perd cependant du terrain dans les motivations des responsables de flotte. En effet, en 2013, le suivi en temps réel était la motivation de 40% des gestionnaires. Ce chiffre n’atteint plus désormais que 16%. La raison en est simple : de nouveaux usages plus pertinents se sont imposés !

 

Usage n°1 : réaliser des économies

Grâce à la géolocalisation, il est possible de rationaliser considérablement la consommation de carburant. Lorsqu’une flotte de commerciaux se déplace de rendez-vous en rendez-vous, ou que des techniciens doivent intervenir sur site, les tournées et les trajets peuvent être réorganisés en temps réel pour minimiser les distances parcourues et ainsi optimiser kilométrage et consommation de carburant.

 

Usage n°2 : analyser les données pour mieux choisir et affecter les véhicules

Les données générées par les systèmes de géolocalisation peuvent être exploitées à chaud bien sûr. Mais les enseignements qui pourront être tirés de ces informations, a posteriori, vous aideront à gérer et faire évoluer votre parc automobile ! En effet, en effectuant une analyse détaillée des trajets de chaque collaborateur, de chaque véhicule, vous pourrez opter par exemple pour de nouvelles motorisations. Un collaborateur parcourant chaque jour de faibles distances dans des centres urbains pourra se voir doté d’un véhicule électrique par exemple. La géolocalisation devient alors outil de connaissance pour mieux cerner besoins et usages.

 

Usage n°3 : optimiser la réactivité et la sécurité

Un embouteillage ? Un carambolage ? Grâce à la géolocalisation vous pouvez à tout moment savoir où se trouvent vos collaborateurs, les alerter d’un risque, d’un danger et leur suggérer des itinéraires de substitution appropriés. Un bon moyen de limiter leur exposition au danger d’une part, mais aussi au stress et à la fatigue !

 

*Source : Baromètre 2016 sur les flottes d’entreprises / OVE CSA