Le marché entreprise signe une nouvelle année record en 2019

On s’en doutait depuis quelques mois, mais les chiffres sont désormais définitifs et ils confirment une nouvelle année record (la 4ème consécutive) pour le marché du véhicule d’entreprise.

Selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory, quelque 904 591 VP et VUL ont été immatriculés sur les douze derniers mois, soit une hausse de +10,49 %. Une très forte progression réalisée avec un jour ouvré de moins par rapport à 2018 (251 contre 252). Pour mémoire, sur l’ensemble de l’année 2018, les immatriculations s’étaient établies à 818 648 VP + VUL, en hausse de +2,1 %.

Le marché étudié par l’Arval Mobility Observatory inclut les administrations, les loueurs longue durée et les sociétés hors automobiles.

Par segment de marché, VP et VUL n’ont pas évolué au même rythme. La croissance du marché a surtout reposé l’année dernière sur les VP, dont la croissance des immatriculations s’établit à +14,19 % (543 857 unités). Pour leur part les VUL sont certes bien orientés, mais avec une croissance de +5,35 % seulement (360 734 unités).

Par type d’énergies, l’essence affiche une part de marché cumulée de 22,45 % en incluant les VP et les VUL. Par rapport à la même période de 2018, elle gagne 6,4 points de plus. En termes d’immatriculations, la progression est de + 54,75 % sur un an (203 057 VP + VUL). Sur le segment des VP, la progression est de + 57,39 % (185 298 unités), avec une part de marché de 34,07 % (+ 9,35 points). Sur le VUL, la hausse de l’essence s’établit à + 31,74 % (17 759 unités), pour une part de marché de 4,92 % (+1 point).

L’électrique enregistre sur l’ensemble de 2019 une croissance des immatriculations en entreprise de + 21,63 % (20 835 VP + VUL). Sa part de marché reste toutefois stable par rapport à 2018, à 2,3 % (contre 2,09 %). Sur le VP, la part de marché de l’électrique s’établit à 2,53 % (+0,45 point), avec un total de 13 768 unités, en hausse de + 38,72 %. Déception en revanche sur le segment des VUL, où les immatriculations s’inscrivent en recul de -1,92 % (7 067 unités), avec une part de marché de 1,96%.

Pour découvrir la suite de cet article, rendez-vous sur mobility-observatory.arval.fr.